Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De La Compagnie Songes

  • : Compagnie Songes - Le Blog
  • : La compagnie Songes, créée en 1998, produit, sensibilise, forme, crée dans le domaine du spectacle vivant. Sa recherche artistique, la composition instantanée, est orientée autour de l’alliance des arts en temps réel (danse, théâtre, conte, musique, réalisation de film d’animation, créations lumière et olfactive.)... Voici des nouvelles, au fil du temps !
  • Contact

En tournée

du 4 au 15 novembre - La famille Bonumeur - Résidence à Bourg-lès-Valence (26) / 4 décembre - Les rêves de Sidonie Koulleure - Théâtre de Die (26) / 10 décembre - Les rêves de Sidonie Koulleure - Portes-lès-Valence (26) / 11 décembre - Les rêves de Sidonie Koulleure - Le cube - Issy-les-Moulineaux (92) / 13 décembre - Le p'tit bal des Bonumeur - Magic Mirrors - Istres (13) / 15 décembre - Les rêves de Sidonie Koulleure - Saint Laurent de mure (69) / 16 décembre - Les rêves de Sidonie Koulleure - Loriol (26) / 18 décembre - Les rêves de Sidonie Koulleure - Montélimar (26) / 26 décembre - Les rêves de Sidonie Koulleure - Château de Fontainebleau (77) / 27 décembre - Les rêves de Sidonie Koulleure - Château de Fontainebleau (77) / 28 décembre - Les rêves de Sidonie Koulleure - Château de Fontainebleau (77)
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 16:08

 

Pour Histoires de coeurs, je découvre des cartes postales d'antan en lien aux sentiments amoureux... Je (re)lis des milliers de poêmes en lien au coeur.... J'écoute et je réécoute des milliers de chansons et de musiques en lien à l'amour... Si tout se passe comme prévu, la pièce en sera imprégnée... Pour l'instant, j'ai envie de partager ces moments de construction avec vous... Pas toutes les choses qui me tombent dans les mains, car cela remplirait le blog tellement elles sont nombreuses à être touchantes, drôles, kitches, émouvantes... Mais en voici une de l'instant, qu'Hélène Vacaresco, auteure de l'âme sereine a écrit aux alentours de 1900...

 

saint valentin 4Il passa ! J'aurais dû sans doute

Ne point paraître en son chemin ;

Mais ma maison est sur sa route,

Et j'avais des fleurs à la main.

 

Il parla : j'aurais dû peut être

Ne point m'enivrer de sa voix ;

Mais l'aube emplissait ma fenêtre,

Il faisait avril dans les bois.

 

Il m'aima : j'aurais dû sans doute

N'avoir pas l'amour aussi prompt ;

Mais, hélàs ! quand le coeur écoute,

C'est toujours le coeur qui répond.

 

Il partit : je devrais peut être

Ne plus l'attendre et le vouloir ;

Mais demain l'avril va paraître,

Et, sans lui, le ciel sera noir.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires